Sélectionner une page

Allocation aux adultes handicapés (AAH)

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est une aide financière qui vous permet d’avoir un minimum de ressources. Cette aide est attribuée sous réserve de respecter des critères d’incapacité, d’âge, de résidence et de ressources. Elle est accordée sur décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Son montant vient compléter vos éventuelles autres ressources.

 

 

N

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) vous est attribuée si vous respectez des critères d’incapacité, d’âge, de résidence et de ressources.

Pour savoir si vous pouvez percevoir l’AAH, vous pouvez utiliser un simulateur :

https://www.mesdroitssociaux.gouv.fr/accueil/

Taux d’incapacité

Vous devez être atteint d’un taux d’incapacité (évaluation de votre handicap) d’au minimum 80 %.

Vous pouvez avoir un taux d’incapacité de 50 à 79 % si vous avez une restriction substantielle et durable d’accès à un emploi, reconnue par la CDAPH.

La restriction est substantielle lorsque vous rencontrez des difficultés importantes d’accès à un emploi qui ne peuvent être compensées notamment par des mesures d’aménagement de poste de travail.

La restriction est durable dès lors qu’elle est d’une durée prévisible d’au moins 1 an à partir du dépôt de la demande d’AAH.

Le taux d’incapacité est déterminé par la CDAPH en fonction d’un guide-barème pour l’évaluation des déficiences et incapacités des personnes handicapées .

Âge

Il faut avoir au moins 20 ans (ou au moins 16 ans si vous n’êtes plus considéré à la charge de vos parents pour le bénéfice des prestations familiales : Prestation sociale dont l’objet est d’apporter aux familles une aide compensant partiellement les dépenses engagées pour la subsistance et l’éducation des enfants (par exemple, allocation de rentrée scolaire, allocation d’éducation de l’enfant handicapé)).

N

Vous  trouverez toutes les informations :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12242

Un décret publié au Journal officiel du 19 janvier met en place un abattement forfaitaire de 5.000 euros au revenu du conjoint d’un bénéficiaire de l’Allocation adultes handicapés. Une mesure qui doit profiter à près de 120.000 allocataires selon le gouvernement.

Cliquez sur l’image pour lire l’article :