Sélectionner une page

 Les troubles du tissu conjonctif

Ils sont nombreux, expliqués par un dérèglement du système immunitaire qui s’attaque aux tissus conjonctifs.  
Ces derniers constituent la base structurale qui maintient ensemble les cellules du corps  – principalement les protéines, le collagène et l’élastine –

En conséquence ce sont de multiples conséquences sur la peau, les articulations, les os, le cœur, les vaisseaux sanguins, les artères, le cartilage, les tendons, les muscles, les ligaments…

Les tissus conjonctifs sont les tissus les plus répandus dans le corps.

 

 

N

La surface du cartilage joue un rôle important dans la physiologie de ce tissu puisque c’est elle qui reçoit en premier les pressions, c’est elle qui est soumise aux forces de cisaillement.
Elle est le filtre sélectif à travers lequel passe les substances nutritives venant du liquide synovial, seule source d’alimentation des chondrocytes, dans des conditions physiologiques. Elle joue enfin un rôle majeur, avec le fin film du liquide synovial qui la recouvre, dans la lubrification de l’articulation.

Le cartilage est un tissu dont la fonction consiste essentiellement à transmettre et répartir les charges lorsque les articulations sont sollicitées. Il joue en quelque sorte le rôle d’un roulement à billes et d’un amortisseur entre les extrémités osseuses, accompagnant chacun de nos efforts et mouvements. Ses cellules, appelées chondrocyteschondrocytes, Cellule qui synthétise les composants du cartilage, comme le collagène., sont enchassées dans une abondante matrice extracellulaire, structure complexe composée de macromolécules remplissant les espaces entre les cellules, et qui facilite leur adhésion et leur organisation en tissus. Elle essentiellement composée de fibres de collagène et de protéoglycannes (des polysaccharidespolysaccharidesGlucides constitués par un grand nombre de sucres simples qui retiennent facilement l’eau).

 

N

Contrairement à l’os qui possède des propriétés de cicatrisation importante, le cartilage se régénère peu et cicatrise difficilement. Le cartilage a en effet pour caractéristique de n’être ni innervé, ni vascularisé : l’absence de nerfs, et surtout celle de vaisseaux, explique qu’il se répare difficilement spontanément à l’âge adulte.

Les tissus cartilagineux :
Les  tissu  cartilagineux sont des tissus conjonctifs qui sont d’origine mésenchymateuse, ils sont constituées de cellules appelées les chondrocytes. Ces chondrocytes sont associés à des fibres et à une substance fondamentale. L’ensemble des fibres et de la substance fondamentale constitue la matrice extra-cellulaire du tissu cartilagineux. Le cartilage est entouré en dehors des surfaces articulaires d’une enveloppe conjonctive appelé périchondre.

Je souhaite soutenir l’UNSED ?

Je fais un don !