Sélectionner une page

Cartilages, os, ligaments, tendons, muscles / SED

 

Comprendre de quoi sont composer les  cartilages, les os, les ligaments, les tendons, les muscles.

 

Prise en charge d’une possible fragilité osseuse

Certains patients SED-NV sont sujets à une augmentation du risque de fracture. C’est le cas des formes cliniques chevauchantes entre ostéogenèses imparfaites et Ehlers-Danlos de type hypermobile en lien avec des mutations des gènes COL1A1 et COL1A2. Chez ces personnes, la supplémentation en vitamine D peut maintenir la densité osseuse et aider à prévenir le risque fracturer, en plus de l’activité physique (qui stimule la production osseuse).

https://filiere-oscar.fr/index.php?id=146

 

N

Le cartilage est un tissu conjonctif dense, élastique et très riche en collagène (près de 70 %).Le cartilage ressemble à du caoutchouc qui amortit les chocs pendant les mouvements.
Le cartilage est un tissu vivant.
Les ligaments sont de courtes bandes de tissu fibreux conjonctif, riches en collagène (près de 80 %). Ils forment une structure extrêmement solide et possèdent de multiples fonctions. Ils relient les os entre eux dans les articulations.
Les artères élastiques, vaisseaux de 1 à 2 cm de diamètre, très élastiques du fait de leur composition élevée en élastine (environ 40 %).
Les artères musculaires, beaucoup moins élastiques (seulement 10 % d’élastine), avec un diamètre de 1 mm à 1 cm
Les capillaires sont de très fins vaisseaux d’environ 5 à 8 µm de diamètre, constitués uniquement d’une couche de cellules endothéliales avec une lame basale et quelques fibres de collagène.
Les veinules de plus gros diamètres et les veines sont similaires structurellement aux artères, mais elles ont une paroi plus mince par rapport à leur diamètre et cette paroi contient plus de tissu conjonctif que de tissu musculaire : elles sont donc plus extensibles que les artères.

N

Le tendon fait partie des structures qui lient et qui stabilisent les articulations du système squelettique.
Le tendon est un tissu conjonctif dense, très peu vascularisé, ce qui va avoir des implications sur les possibilités de cicatrisation lors de blessures.

Ses fibres (collagène) sont organisées en parallèle dans l’axe longitudinal du tendon.
C’est pour cela que les tendons possèdent l’une des forces de résistance les plus élevées de tous les tissus mous corporels.
Le contenu en collagène est généralement supérieur à 95% de poids sec du tendon.
À l’extrémité des tendons, le matériel solide peut être composé presque exclusivement de collagène (jusqu’à 99% du poids sec).

N

Les fibres de collagène :

Les os sont des parties dures, qui reliés entre eux forment le squelette.

La matrice qui compose les os composée de collagène type 1.
Elle est composée de 3 chaines de protéines qui se lient entre elles pour former une triple hélice.
Cette matrice osseuse est produite par les ostéoblastes qui forment ainsi des lamelles qui s’interconnectent entre eux. C’est ce qui donne à l’os sa résistance à la pression, lors de l’étirement.

Les ligaments, constitués comme les tendons par des fibres de tissu conjonctif serrées et parallèles, sont placés entre les différents segments du squelette pour les maintenir pendant les mouvements et les glissements qu’ils exécutent.

Nos os sont arrondis ou aplatis, et tous se continuent avec le périoste là où ils s’implantent sur les os
L’os se reconstruit rapidement, mais sa structure ordonnée fait défaut et l’os reste fragile. Il contient aussi d’autres quantités de protéines collagènes et non collagènes.
Les os sont reliés par des articulations au mode d’union et de connexion des os entre eux, quel que soit leur degré de mobilité l’un sur sur l’autre; on leur a encore donné le nom de jointures

Au centre du corps de l’os se trouve la moelle osseuse, composée d’un reticulum de fibres conjonctives, des vaisseaux sanguins et des nerfs.
Le corps de l’os est recouvert par une mince membrane conjonctive. La tête des os appelée aussi épiphyse est recouverte de cartilage hyalin (forme un enduit humecté) qui facilite les mouvements de l’os.

N

Une colle naturelle
Lorsque le collagène est partiellement hydrolysé, les trois brins de tropocollagène se dissocient. Ils forment ainsi la gélatine, un produit largement utilisé dans l’agroalimentaire.
La gélatine a aussi été utilisée dans l’industrie pharmaceutique, en cosmétique et en photographie.
Le collagène et la gélatine sont considérés comme des protéines de piètre qualité nutritionnelle car ils ne possèdent pas tous les acides aminés en proportions adéquates.

Le terme collagène signifie « producteur de colle » (le nom vient du mot grec kolla signifiant « colle »).
Les propriétés du collagène ont été utilisées par les Égyptiens 2 000 ans av. J.-C.. Les Amérindiens l’utilisaient au Ve siècle. La plus ancienne colle connue est faite à partir de collagène, et date de 6 000 ans av. J.-C. Au début du XXIe siècle, il est utilisé dans les produits de beautés ou comme additif dans certains aliments.

Le tropocollagène
Le tropocollagène est l’unité fondamentale du collagène, et correspond à une molécule asymétrique de 280nm de long et de 1,5nm de diamètre.
Il s’agit d’une glycoprotéine formée par l’enroulement de 3 hélices gauches α, porteuses de glucide (glucose, galactose), superenroulées en hélice droite.
Les acides aminés sont constitués pour un tiers de glycine, pour un quart de proline, d’hydroxylysine et de 4-hydroxyproline.

Les articulations sont elles aussi composées de fibres de cartilage, de syniviale, de ligaments ligamentaires.
On les retrouve sous 3 formes : immobiles ou synarthroses, mobiles ou diarthroses et une troisième sous le nom d’articulations mixtes.

N

Les muscles

Le corps humain possède environ 639 muscles.
On peut assez facilement les classer dans différents groupes musculaires.
On peut expliquer qu’il y a 2 groupes musculaires (primaire et secondaire) ou qu’il en existe 5 (muscles inférieurs, muscles supérieurs, ceinture scapulaire, paroi abdominale et paroi dorsale).

Les types de muscles :

Muscles superficiels :Les muscles superficiels sont situés juste sous la peau qu’ils déforment lors de leur contraction.
Muscles profonds :Les muscles profonds sont situés sous cette couche superficielle, au niveau de l’abdomen ou du dos par exemple, et ne sont visibles que lors d’une plaie profonde ou une intervention chirurgicale.
Les muscles sont des organes charnus dont le rôle est de part leur contraction de mouvoir activement les segments osseux sur lesquels ils s’insèrent ou les viscères auxquels ils sont rattachés.

Les tissus entrant dans la composition du muscle
Le muscle est constitué de trois types de tissus : musculaire, conjonctif et nerveux. Le tissu musculaire comprend l’ensemble des protéines permettant la contraction du muscle.
Le tissu conjonctif assure le maintien de la structure du muscle et permet la transmission de la force développée par celui-ci aux pièces osseuses. Le tissu nerveux participe tant à la production qu’à la régulation de la force et du tonus musculaire.

 

 

Je souhaite soutenir l’UNSED ?

Je fais un don !